2017, année aromatique !

Chers Lecteurs,

Liquid Love vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année !

Un an déjà que paraissait le dernier billet. Ce fut une année fertile en rebondissements, pour la vape comme pour votre servante. Liquid Love reprendra sa publication en 2017. Pour me faire pardonner de mon silence, voici à quoi j’ai passé mon année.

Le CAP de Cuisine

Ça m’a pris. Voilà dix ans que j’écris des livres de cuisine pas tout à fait comme les autres. Je découvre avec retard les formations dispensées par la Ville de Paris. Parmi elles, un CAP de cuisine. Je décide de sauter sur l’occasion. Jamais trop tard pour apprendre.

Septembre 2015 : Je suis convoquée pour les épreuves d’admission… en plein milieu du Vapexpo ! À cœur vaillant, rien d’impossible. Après une matinée de vape où je teste 31 liquides différents, me voilà sur les bancs de l’école. « S’il faut 265 grammes de farine pour réaliser ce gâteau pour 4 personnes », me demande la feuille d’examen, « combien de kilos de farine pour un gâteau pour 24 personnes ? »

Les maths ne sont pas mon fort, mais je suis admise ! Fière comme un pou.

Je me retrouve dans une belle cuisine professionnelle, en tenue d’apprentie avec dix autres passionnés. On bosse comme des fous. Si l’épreuve de cuisine traditionnelle représente la moitié de la note, il ne faut pas oublier l’autre moitié : un oral où on présente une recette perso, et des épreuves écrites, notamment la terrifiante « technologie culinaire ».

Ma brigade, au lycée hôtelier Guillaume-Tirel. À gauche, le chef Hervé Lhermet, un prof fantastique. Je suis la 3ème à partir de la droite.

Ma brigade, au lycée hôtelier Guillaume-Tirel. À gauche, le chef Hervé Lhermet, un prof fantastique. Je suis la 3ème à partir de la droite.

Je réalise un peu tard qu’entre mes billets pour Liquid Love, mes articles pour E-cig Magazine et Vap’You, et mes jobs hors vape – scénariste, script doctor, enseignante -, je suis partie pour planter mon CAP.

Et ça, il n’en est pas question. La mort dans l’âme, je décide de mettre Liquid Love en jachère, le temps d’apprendre le bridage du poulet à la française, le chiquetage des tartelettes et le feuilletage à six tours.

Avance rapide : juin 2016. En dépit d’un manque total de solidarité de mes œufs pochés, et grâce en partie à James Bond qui m’a appris à faire la béarnaise (« Une femme doit savoir faire deux choses : l’amour et la béarnaise », déclare ce grand féministe dans les romans), je suis reçue à mon CAP.

Champagne. Je vais enfin pouvoir me remettre à l’écriture de la vape. Pas vrai ?

« Chasseur d’épices », une série de polars gastronomiques et voyageurs

Pas vrai. J’arrose mon CAP avec une très chère amie, qui est aussi l’éditrice de mes livres de cuisine. Je lui raconte un vieux rêve, que je caresse sans vraiment m’y mettre depuis bientôt vingt ans : une série de romans policiers gourmands, où chaque intrigue se déroule dans un pays différent et vous fait découvrir une nouvelle gastronomie.

Banco, dit-elle. Alors c’est reparti. Au lieu de me reposer comme tout le monde, je passe mes vacances d’été à poser les bases de ma série. Mon héros s’appelle Sam Locksley. Policier anglais, immigré au Quai d’Orsay, il quitte la police pour devenir « sourceur » : chasseur de produits rares de par le monde, pour le compte d’une grande maison d’épices. Sa première aventure se déroulera au Cambodge autour d’un produit magique : le poivre de Kampot.

poivre-noir

La presque-définitive couverture. Photo : Kim Hak. Direction artistique : Philippe Moreau-Sainz. Éditions La Maison.

Je prends un plaisir immense à écrire le premier livre. Mais j’y passe un temps fou. Je traverse le Vapexpo 2016 avec le diable à mes trousses. Je tombe malade au milieu du Vapevent, poursuivie par l’angoisse de livrer ma copie en retard. Je refuse des journées de cours, des lectures de scénario, pour terminer dans les temps.

J’ai rendu le manuscrit la semaine dernière…

Poivre noir, la première enquête criminelle de Sam Locksley dans les poivrières du Cambodge, accompagnée de son cahier de recettes, sortira en librairie le 19 janvier 2017.

Donc, c’est quand tu veux…

Plus rien ou presque ne m’empêche désormais de reprendre les rênes de Liquid Love. Il y a bien la deuxième aventure de Sam, qui partira chasser le chocolat sauvage en Amérique Centrale. Et des petits détails comme un gros dossier sur la nicotine pour le prochain numéro d’E-cig Magazine .

Mais l’un dans l’autre, on devrait y arriver.

Même en vacances ! Genèse des aventures de Sam Locksley sur une petite île grecque.

Même en vacances ! Genèse des aventures de Sam Locksley sur une petite île grecque.

Sauf que, certains d’entre vous l’auront remarqué, Liquid Love est totalement hors-la-loi.

La loi Santé française impose aux sites de vape de limiter leur accès aux lecteurs majeurs. Il me faut donc développer un écran d’accueil où vous, mes lecteurs chéris, certifiez être en âge de décider par vous-mêmes de vous sauver la vie.

majorite

Mais ça, WordPress, la plateforme qui héberge et me donne les outils d’édition de ce blog, WordPress disais-je, ne sait pas faire.

Ce n’est pas insoluble. Plusieurs choix s’offrent à moi. Passer de wordpress.com, où je suis actuellement, à wordpress.org, au prix de manipulations lourdes et d’un nouvel hébergeur. Ou migrer le site chez un autre fournisseur de plate-formes de blog.

Rien de très sorcier, et d’habitude, j’aime plutôt bien. Mais l’expérience m’a appris que ces manipulations sont terriblement chronophages. Et le temps, vous l’aurez compris, me manque.

Cette migration, c’est mon devoir de vacances pour ces fêtes de fin d’année. Je ne sais pas si j’aurai fini à temps pour fêter avec vous 2017 sur un site conforme aux lois de mon beau pays. Mais j’y travaille. Et je sollicite de votre part encore un tout petit peu de patience.

L’adresse du site ne va pas changer, vous n’aurez aucune manipulation à effectuer pour retrouver un Liquid Love plus déterminé que jamais à partager avec vous les plaisirs de la vape.

D’ici là, recevez tous mes vœux pour une exceptionnelle fin d’année. Vapez sans entraves, et retrouvons-nous l’année prochaine pour 365 jours de nuages aromatiques !

Publicités

9 réflexions sur “2017, année aromatique !

  1. Olalaaaa !!! Comment tu m’as manquée !! Je sentais que tu étais happée par une mission de haute importance et je restais confiante sur ton retour. Et quel retour !!! Avec un bouquin que dis-je, une série que j’ai dejà envie de dévorer tellement son originalité m’appelle les bras ouverts et le souffle chaud ! Quelle chance j’ai eu de te rencontrer je kiffe trop ta vibe et je me réjouis de ton retour et de ta nouvelle vie ! Gros bécots !!

    Aimé par 1 personne

    • Merci Miss ! Super gentil, ton message, il me va droit au coeur.
      J’espère que cette année a été douce pour toi.
      Moi aussi, très heureuse d’être de retour parmi vous !
      Énormes bisous my dear.

      J'aime

  2. je fais connaissance de ce site que je trouve particulièrement bien fait et très savoureux dans les termes choisis. Je vous souhaite aussi d’excellents moments pour cette fin d’année et encore bravo pour votre site.

    J'aime

  3. Diantre, comme je l’espérais, Liquide Love ne nous a pas abandonné!

    Bien heureux de vous revoir. Vos articles nous ont manqué cette année. Félicitations pour toutes ces aventures. Je regarderai de près votre livre, cela peut être rafraichissant :).

    Aimé par 1 personne

  4. Très heureux de vous retrouver. Bravo pour votre formation.
    Au plaisir de relire vos articles qui me manquaient.

    J'aime

  5. Quel plaisir de te retrouver !!! Évidemment félicitations pour tout (le CAP, le roc, la péninsule…), mais j’aurai l’occasion je l’espère de te dire tout ça de vive voix… T’aurais pas pour Sam un projet de chasse au Camembert fuyant par hasard ? Le cas échéant, je te propose des vacances en Normandie… bah oui, on a émigré dans l’ultra-ruralité, y’a une chambre pour toi avec fenêtre sur bocage à perte de vue…

    J'aime

À vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s