Comparatif : Mojito by The Fuu & MaClope

Un comparatif, parfaitement. Comparons ce qui est, sur le papier au moins, comparable. La même dénomination, ici un mojito. C’est bon, le mojito. Et contrairement à plein d’autres cocktails, il existe une recette officielle, immuable, qui fait foi. Avec cinq ingrédients et rien d’autre. Rhum blanc, citron vert, yerba buena (menthe verte frisée), eau de Seltz et sucre en poudre.

Mojito cocktai

Les points communs ne s’arrêtent pas là. Le même prix, 5,90 la bouteille de 10 ml. La même origine, France. De plus, les deux flacons qui m’occupent aujourd’hui sont vendus en shop physique. C’est d’ailleurs comme ça que j’ai découvert l’étiquette MaClope : dans une boutique près de chez mes parents, pour tout vous dire.

Et pour être parfaitement équitable, je les compare sur le matériel de dégustation fourni en boutique. Je ne peux donc intervenir ni sur la charge de la batterie, ni sur la propreté de la résistance.

Phase 1 : Mojito by MaClope

Matériel de dégustation : Stardust sur eGo noname 650 mAh. Liquide à 6 mg/ml. On y va, première taffe.

Mordious ! Par les moustaches du Grand Provari ! Nom de *ieu de b*rdel à c*l de p*ne d’ours à la graisse de cou*lle de kangourou d’sa mère !

Comme dirait Coluche, ils le vendent, ça ?

C’est pas possib, c’est juste pas possib. Soyons consciencieux. Latte n°2.

Rhââââ. Vous vous souvenez, dans Astérix (Les lauriers de César), la potion magique anti-cuite, avec des piments, du savon de Marseille et une poule non plumée ?

Eh bin, ça m’a rappelé ça. Surtout la légère touche « savon de Marseille ». Il y avait un côté Ajax Vitres aussi, un rien de Destop et une lichette de Décap’Four. Pour la poule non plumée, c’est possible, mais à ce stade, mes papilles m’avaient déjà remis leur lettre de démission.

À la décharge des liquides MaClope, je dirai que ce mojito est quand même le pire liquide que j’aie goûté, dans leur gamme. Leur pastèque n’est pas bouleversante, mais au moins, elle a le goût de pastèque.

Je ne sais pas chez qui MaClope prend ses liquides, mais faut changer, messieurs-dames. Je rappelle que c’est vendu à 590 Euros le litre ; « foutage de gueule », à ce stade, tient du compliment.

Phase 2 : Mojito by The Fuu

Nous sommes quelques jours plus tard, après chirurgie esthétique de la papille et cellule de suivi psychologique post-trauma. Dans la boutique d’usine The Fuu, à Paris 10e.

La vendeuse était charmante et connaissait son taf, je ne m’étends pas par charité chrétienne pour les concurrents.

Matériel de test : batterie rebrandée The Fuu, clearo style Stardust. Liquide en 8 mg/ml. Vamonos, compadres. 

Ah ouiii. À l’inhalation, j’ai une très belle menthe verte. Pure et fraîche, sans chewing gum. À l’exhalaison, elle se charge d’un bon et puissant citron jaune naturel

Très peu de sucre. Beaucoup de fraîcheur, due peut-être au koolada ou à des cristaux de menthol, mais qui n’est agréable qu’en raison d’un goût menthe bien réussi. Et beaucoup de hit.

Est-ce un mojito ? Je n’ai pas vraiment eu de goûts de rhum ni de citron vert. Mais en tout cas, c’est un super liquide menthe-citron. Je ne m’attendais honnêtement pas à ce qu’il me plaise autant. Du coup, j’ai fait l’acquisition d’une fiole.

Rentrée chez moi, test sur dripper. Je confirme : excellente menthe, excellent citron, bel équilibre gai et frais. Un avant-goût de vacances. Il ne lui manque plus que le bikini.

 

Les images de cet article : mojito © Adrianne Morris pour What’s On Tap.com ; Les lauriers de César, scénario de René Goscinny, dessins d’Albert Uderzo, © Éditions Albert René. 

Publicités

7 réflexions sur “Comparatif : Mojito by The Fuu & MaClope

  1. Ahhh le liquide de prédilection pour l’été … il manque pas que le békini… il manque aussi les palmiers 🙂 Sinon super test continue comme ça ton humour 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Merci Hermann, c’est très sympa de ta part !

    Je te promets que dès que je trouve un juice Palmiers, je fais la revue. Et pareil pour le bikini 🙂

    Merci de m’avoir lue !

    J'aime

  3. Des liquides « MaClope »? Ce ne serait pas plutot des Alphaliquid ?
    Alphaliquid à l’habitude de mettre le nom du shop de leurs clients sur les flacons

    Aimé par 1 personne

  4. Bonjour Fred 44,

    Il y a plusieurs marques qui se vendent « en marque blanche », le shop n’a plus qu’à mettre ses étiquettes dessus. Alfaliquid n’est pas le seul. Celui-ci est embouteillé dans le 77, c’est tout ce que je peux en dire à la lecture de l’étiquette.

    Et il n’y a pas que les liquides français à pratiquer ce sport. Si ça se trouve, ce que j’ai goûté peut très bien être chinois.

    Comme je ne suis pas capable de tous les reconnaître en dégustation, je ne m’avance pas. Je ne voudrais pas calomnier une marque alors que la concurrence fait aussi mal. 🙂

    Merci pour ta lecture, et joyeuse vape !

    J'aime

À vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s