Exciting New York, nuit pluvieuse sur Brooklyn

Exciting New York de esenses : grains de café torréfiés, châtaignes grillées, brise légère anisée, un jus viril et urbain. 

Plaisirs

Comme la première visite à New York. Un boxeur noir, musclé et luisant, qui vous envoie un direct au foie et vous remet sur pied d’un bisou.

On est d’abord surpris, voire secoué, par le mélange du marc de café et de la châtaigne presque brûlée. Rien d’aimable, de bien élevé, de féminin là-dedans.

Aussitôt, le retour de manivelle arrive sans se faire prier, shbang, une note d’anis, la lumière qui s’allume dans une ruelle sombre.

Je ne suis pas dingue de l’anis en fumaison. Et intellectuellement parlant, il n’a rien à faire là, ce n’est pas un goût très new-yorkais. Mais, discrètement, il rééquilibre l’ensemble. Et il prépare le palais à l’inattendu : la note fleurie.

1965 Diana Ross L’un des effets les plus intéressants de ce jus est pour moi la texture qu’il laisse en bouche. Quelque chose comme de la poudre de cacao mélangée à du café en poudre trop longuement torréfié. C’est poudreux, légèrement râpeux, quasiment cendré.

Avec tout ça, je ne comprends vraiment pas pourquoi ce liquide me plaît autant. Je n’aime pas particulièrement manger brûlé, ni inhaler l’air du métro, ni fumer mon chocolat. Et pourtant. Exciting New York combine une évocation saisissante du parfum des grandes villes avec un arôme-choc qui vaut pour moi tous les substituts du tabac. Depuis que je l’ai goûté, j’ai le plus grand mal à revenir aux autres. Et je sais que je ne toucherai plus jamais une cigarette, quand j’ai des saveurs pareilles sous la main.

Déplaisirs

La bouteille est trop petite. J’aimerais suggérer au parfumeur la confection de bidons, si possible équipés d’un drip en intraveineuse.

NYC 1959 Brooklyn gang man with cigarette compNotes aromatiques

Avant-bouche : Café fort
Note dominante : Marc de café + châtaignes grillées
Notes secondaires : Poudre de cacao, anis étoilé, fleurs de sureau
Arrière-bouche : Texturée, poudres et cendres

Longueur en bouche : Très long
Rondeur en bouche : Très sec

Qualité de la vapeur : Sèche
Volume de la vapeur : Assez abondante

Hit : Bien présent.

Fidélité à la promesse : Manhattan, le long du Park, un soir d’automne : encore des fleurs mais déjà, on se réfugie dans les cafeterias et autour des vendeurs de châtaignes pour un peu de chaleur urbaine. Broolkyn en hiver, sous la pluie, une trompette jazz s’échappe d’un club en sous-sol.

David Amram at the Five Spot Cafe (c) Burt Glinn compFiche pratique

esenses est la ligne de liquides signée e-volutes, un fabricant français basé à Béthune. Un duo parfumeur qui élabore des jus complexes et équilibrés, à partir d’arômes naturels. La collection Miles Away joue avec le thème du voyage. Pour chaque jus, une ville et une humeur.

Version testée :
Base PG / VG : 74/18
Nicotine : 6 mg/ml
Prix d’achat : Mention supprimée, en application de la circulaire n° DGS/MC2/2014/273 du 25 septembre 2014.

Lieu d’achat : http://www.e-volutes.com/product.php?id_product=72
Date d’achat : 07/03/2014
Date de péremption : 04/2016
Pays de fabrication : France

Flacon : verre coloré, opaque. Informations de sécurité, bouchon sécurité enfant. Très joli design de l’étiquette. Nom du liquide et pourcentage de nicotine faciles à lire.

Testé sur ce matériel.

 

Toutes les photographies de cet article : © Burt Glinn / Magnum Photos.

Publicités

12 réflexions sur “Exciting New York, nuit pluvieuse sur Brooklyn

  1. Bonjour et bravo pour vos superbes reviews ! Je retrouve dans celle de l’Exciting New York tout ce que j’aime dans ce liquide hors catégorie, je fais suivre illico !

    J'aime

  2. Bonjour,

    C’est vraiment le premier blog que je lis et qui me donne envie de tester un liquide.
    Toutefois, pour plus de sécurité, j’ai fait quelques recherches sur le produit et je suis tombé sur une interview de Pola.

    Elle semblait si passionnée et un vrai sens du partage, que je n’ai pas pu résister.

    Pour la toute première fois, je me mets à commander un produit sur le net sans l’avoir vu ni même essayé.
    Par contre grosse déception, pas de New York disponible, j’avais vraiment envie de l’essayer :(.

    Tant pis, je commande quand même Marrakech, Jungle et Bombay. J’ai reçu mes liquides aujourd’hui.
    Je les ouvre, …. c’est clair, je vais voyager.

    Mais le top, j’avais laissé un petit mot sur New York et quel plaisir 😉 une bouteille de 15 ml offert ….
    Je n’ai pas pu résister, direct dans le nautilus.

    C’est du 6mg et je le vape en 8W. Pour moi c’est excellent.
    Je n’ai pas forcément les papilles aussi développées que toi ainsi que ton talent dans la description des arômes.
    Je vais donc rester simple :
    – j’aime l’attaque initial c’est puissant, un truc torréfié, une claque et un très bon hit.
    – puis arrive l’anis moi non plus pas tellement fan, mais honnêtement il arrive au bon moment pour calmer tout le monde.

    J’adore la sensation finale en bouche …. On a plutôt intérêt d’avoir une bouteille d’eau pas trop loin. Concernant la vapeur, c’est pas exceptionnel, d’un autre côté, je ne suis pas une cheminée donc ça ne me gêne pas.

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Lolo,

      Merci beaucoup pour ce beau message !

      Je suis contente que le site t’ait donné envie de goûter ces liquides de très belle qualité, et que tu n’aies pas été déçu.

      Pola est quelqu’un de formidable. Ce n’est guère étonnant, les méchants cuisiniers font de la méchante cuisine, l’inverse est vrai aussi. Le New York reste un de mes jus préférés, tu as eu de la chance avec ce petit flacon de derrière les fagots !

      J’en profite pour rassurer mes lecteurs : les ruptures de stock ne sont que temporaires. Ne rongez pas votre drip tip, vos flacons préférés seront bientôt de retour.

      Je suis d’accord que les E.senses ne sont pas, en général, des machines à fumée. Avec 74% de PG, c’est normal. Le gros avantage de ce tout petit inconvénient, c’est qu’ils sont succulents même sur des clearos beaucoup plus modestes que ton Nautilus et peuvent ouvrir l’horizon de la vape à des débutants sur Stardust. Comme tu le dis très bien, à 8 W on a toutes les sensations qu’il faut, nul besoin d’investir dans une locomotive.

      Rendez-vous très vite dans ces pages pour d’autres revues de liquides E.Senses, notamment le Manhattan Rush qui plaira aux amateurs de liquides punchy.

      Encore merci pour ta lecture !

      J'aime

  3. Ah, mon liquide préféré, mon all-day vape depuis plus d’1 an , mmmh quelle belle description.

    Je confirme, il n’est point necessaire de monter dans les tours sur un atomiseur de qualité: sur cartomiser boge (2 ohm/2trous) déja à 6 watt c’est une avalanche de saveurs sans prédominance trop marquée et sans trop de hit malgré du 18mg/ml. A 7 watt le hit débarque en force, un peu au détriment des aromes. Peu de vapeur évidemment, un avantage pour vaper en douce durant un bon film 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup pour ces précisions, DFX ! 🙂

      En effet, de mon côté, à 6,5 W je trouve un bon équilibre entre arômes et hit pour ce jus très musclé.

      Je suis ravie d’avoir rendu justice à ton all day!

      J'aime

  4. Bonjour,
    Je suis arrivé là par hasard il y a quelques jours, un lien qui vous amène à, qui vous amène à………
    et puis je vois un nom : Exciting New York. Un nom et un descriptif qui avait attiré mon regard sur le site d’E-volutes. Et puis il y a Happy Tokyo. vos descriptions poétiques des arômes sont savoureuses. moi qui suis si maladroit avec les mots, je lis les vôtres avec délectation.
    Allez, just a Last song, et je file chez E.senses 🙂
    merci .

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Gabriel,
      Merci beaucoup des gentilles choses que vous me dites !
      Je suis contente que les articles vous plaisent. J’espère qu’il en sera de même pour les jus, que je recommande chaleureusement.
      Quant au Last Song, il aura son billet, c’est promis ! Mais pas tout de suite, j’ai d’autres flacons rouges et verts dont je souhaiterais parler avant.
      Merci à vous !

      J'aime

  5. Voila, j’ai franchi le pas.
    Et en faisant un grand écart. D’un coté la brutalité du nouveau monde et de l’autre le charme suranné d’un voyage (légendaire) en train. Grâce à la générosité de Pola, je vais même pouvoir écouter une dernière chanson :). Je n’ai pas pu résister: J’ai vidé un tank rempli d’un jus anémique pour y mettre -après lavage – un peu d’Exciting New York…
    Loin des condition idéale pour tester. je suis en 18 mg, et la nicotine vient masquer quelque peu les arômes, et mon palais et quand même fatigué par les années d’usage des analogues.
    Ma première impression ? c’est WOOWWWWW

     » c’est du brutal  » …
    Outre ceux de votre descriptif (désolé d’utiliser ce terme, mais à cet instant précis je n’arrive pas a trouver les mots adéquats pour préciser ma pensée ), ce sont les mots d’un chanteur, jongleur, poète qui me sont venus :
    « dès l’aérogare,
    J’ai senti le choc
    un souffle barbare,
    un remous hard rock…… »
    C. Nougaro.
    Merci à vous pour vos mots et à Pola pour ses créations. c’est promis il y aura des rappels 😉
    la prochaine fois, je pars en Asie .

    Ps : J’avais oublié dans mon premier post , mais j’ai été photographe semi-pro et je connais la difficulté d’obtenir la reconnaissance par l’ajout simple d’une simple signature au bas d’une photo.
    J’ai remarqué et apprécié, le fait que sur toutes les pages les illustrations ont été créditées.
    Votre respect (là ou beaucoup d’autres ne s’encombrent pas avec les obligations pourtant légales) mérite le respect.
    Alors pour cela aussi, merci

    Aimé par 1 personne

    • Cher Gabriel,

      J’attendais votre retour, avec un peu d’inquiétude, je l’avoue. Quel plaisir de vous compter parmi les amateurs du New York !

      Un peu honteuse tout de même de n’avoir pas pensé à Nougaro, qui s’accorde si bien avec ce jus. C’est pas du Ronsard, c’est de l’amerloque. Merci beaucoup pour ce clin d’oeil punchy !

      Si j’ai bien lu entre vos lignes, les premières classes ouatinées d’épices et de tabacs orientaux vous attendent, direction Istanbul via Venise. L’Orient Express sera le prochain E.Senses chroniqué dans ces pages, et c’est un pur régal. Avec un peu de chance, nous voyagerons de conserve…

      Et pour les photos, c’est tout de même la moindre des choses, il me semble. C’est gentil de l’avoir remarqué !

      Je vous souhaite une bien new-yorkaise vape.

      J'aime

  6. Bonsoir!
    Alors.. par ou commencer??!!!
    En fait je vais être brêve:
    Ouaw! Bim! Bam! Boum! Clack! shoubam! Splosh! Wiiiizzzzzzzzzzzz!!!!!
    C’est un peut l’effet que ça m’a fait et pour votre suggestion au parfumeur la confection de bidons équipés d’un drip en intraveineuse, je suis acheteuse!!
    🙂

    Aimé par 1 personne

    • Yessss ! Ça me fait super plaisir, Amandine. Merci beaucoup d’être repassée par ici pour partager votre cosmic trip. 🙂 Heureuse que vous ayez trouvé un jus à votre mesure.

      J'aime

À vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s