Fiches Pratiques : Le Steeping

Légende urbaine ? Processus indispensable ? Penchons-nous aujourd’hui sur le steeping, autrement dit la maturation des liquides. Et ses dérivés, le breathing et le streathing.

Pourquoi steeper ?

Un liquide se compose de quatre familles de molécules. Le propylène de glycol, la glycérine végétale, les arômes et (éventuellement) la nicotine.

Ces molécules s’entendent bien à l’intérieur de leur famille. Mais elles vont mettre du temps à tisser des liens d’une famille à l’autre.

Les méthodes ci-dessous, quel que soit le nom qu’on leur donne, visent à créer ces liens. Autrement dit, le steeping du e-liquide, c’est la même chose que l’homogénéisation du lait. On crée des liens entre les molécules.

Puristes et anglophones auront noté au passage que steeping ne veut pas dire homogénéiser, ni porter à maturité, mais (faire) macérer. C’est donc une erreur de terminologie. C’est tout de même mieux que stepping, faire un pas ou marcher sur quelque chose. Vos flacons n’ont pas de pattes.

Un liquide fraîchement préparé ne sera que rarement vapable. Un temps est nécessaire pour que l’homogénéisation se produise. Pour autant, ce n’est pas toujours côté consommateur que ça se passe.

Le Steeping : La Maturation

« Faire steeper » une fiole d’e-liquide, c’est la ranger à l’abri de la lumière. Bouchon fermé. Et attendre.

Pour améliorer le processus :

  • ôter le bouchon de sécurité, laisser l’embout sur la bouteille, presser pour chasser l’air, remettre le bouchon : les Américains appellent cela le « streathing« 
  • puis secouer le flacon au moins une fois par jour, soixante secondes minimum, très énergiquement.

C’est le principe du vieillissement, qui marche aussi pour les alcools à boire. Il aura d’ailleurs sur vos juices nicotinés une conséquence similaire : la couleur va s’assombrir. C’est la nicotine qui s’oxyde.

cognac

Quand est-ce nécessaire ? 

  • Mon liquide ne sent rien
  • L’odeur n’a rien à voir avec l’étiquette
  • Mon liquide a un goût de carton, de poussière, de cire ou de liquide vaisselle
  • Liquides préparés à la commande ou en petites fournées
  • Liquides dilués à l’alcool (reniflez, ça vous sautera au nez)
  • Liquides gourmands
  • Liquides tabacs

Quand est-ce inutile ? 

  • Liquides dont le fabricant annonce qu’ils sont déjà steepés. C’est le cas de très nombreux liquides. Nous vous recommandons donc de goûter systématiquement vos liquides à réception. Le steeping n’est pas forcément nécessaire. 
  • Mono-arômes fruités, en particulier à base d’arômes naturels.

Combien de temps dois-je attendre ? 

Selon les avis de vapoteurs plus expérimentés que moi, on arrive à ces généralisations.

  • Fruités mono-arômes : de 0 à 5 jours.
  • Fruités complexes : de 3 à 7 jours si 100% fruit
  • Menthes, anis, absinthes, réglisses, cafés, épices, vanilles : 1 à 2 semaines
  • Liquides contenant de l’alcool : 2 semaines minimum
  • Liquides gourmands : 2 à 3 semaines
  • Crèmes anglaises (custards) : 3 semaines
  • Tabacs : jusqu’à 4 semaines.

Le Breathing : La Décantation

Le breathing, c’est ce que beaucoup de vapoteurs confondent avec le steeping. Il ne faut pas secouer le flacon avant le breathing. On ôte le bouchon de sécurité ainsi que le bec verseur, on range le flacon à l’abri de la lumière et on attend en récitant des neuvaines.

Cela permet l’évaporation des alcools contenus dans la base. Mais évidemment, les molécules les plus volatiles des arômes s’évaporent aussi. Donc, le goût de votre liquide sera altéré. Ce procédé se rapproche de la décantation. Il ne convient qu’à certains crus. Ne le faites pas systématiquement.

etched decanter

Quand est-ce nécessaire ? 

  • Si votre liquide, annoncé pré-steepé, vous semble déséquilibré, trop violent, mono-arôme alors qu’il devrait être complexe, ou à forte dominante alcoolisée.
  • Si vous souhaitez accélérer le steeping d’un liquide gourmand ou tabac. Attention, une altération sensible des goûts est probable, et pas nécessairement dans le sens positif.

Combien de temps ? 

Pour 90% des liquides, une heure suffit.

Eh oui, une heure. Si vous laissez vos flacons ouverts plusieurs heures, alors qu’ils sont harmonieux et stables, vous perdez de l’arôme par tonneaux entiers.

Les seuls liquides qui doivent faire systématiquement exception, à notre avis, sont les flacons qui semblent « ratés », très violents ou très loin du descriptif. Pour ceux-là, un breathing de 24 à 72 h peut sérieusement rattraper le coup. Vous y perdrez en intensité mais vous augmentez vos chances d’obtenir un liquide vapable.

Attention, arômes naturels

Le breathing, même d’une heure, sera dommageable aux liquides réalisés à partir d’arômes naturels. Les marques VDLV, Alice in Vapeland, E.Senses, The Fuu, Alchemy… perdront en qualité, bouchon ouvert. Vous n’avez rien à y gagner.

Plus vite, chauffeur !

Pour accélérer l’homogénéisation d’un liquide, les vapoteurs rivalisent d’imagination. Voici une liste non exhaustive de méthodes qui n’engagent que leurs auteurs, et que nous n’avons pas testées. Si ça ne marche pas pour vous, si vos liquides ou votre matériel s’en trouvent endommagés, nous le regrettons sincèrement, mais refusons toute responsabilité.

Nous nous rangeons à l’avis de nombreux vapoteurs sérieux. La seule méthode qui assure un bon steeping de vos fioles sans altérer leur goût, c’est le temps et la patience. Le steeping simple, sans breathing, donne d’excellents résultats et ne comporte aucun risque pour le liquide. Ni pour le consommateur, d’ailleurs. À la différence des méthodes ci-dessous.

Accélération par la chaleur

La chaleur transmet son énergie aux molécules. Elles vont donc se cogner les unes aux autres et l’harmonisation sera plus rapide. C’est le principe des colles epoxy en deux tubes.

Nous recommandons de n’utiliser ces méthodes qu’avec des bouteilles en verre, car nous ignorons quels éléments potentiellement nocifs pourraient se dégager d’un flacon plastique chaud et passer dans votre liquide. Et nous vous rappelons qu’un flacon en plastique peut fondre à la chaleur. De plus, nous trouvons que ces méthodes altèrent les goûts. Mais si vous êtes pressé…

La méthode du riz chaud. (c) Raban

La méthode du riz chaud. (c) Raban

  • Verser de l’eau chaude (mais pas brûlante, encore moins bouillante) dans une tasse. Déposer la bouteille, bouchon fermé, dans la tasse. Secouer le flacon tous les quarts d’heure. Sortir de l’eau au bout d’une heure. Vous avez gagné l’équivalent d’une semaine de steeping. Un flacon à la fois : les étiquettes se décollent, vous ne saurez plus qui est qui.
  • Laisser le flacon sur une tablette surmontant un radiateur. Une heure, avec secouage tous les quarts d’heure.
  • Passer le séchoir à cheveux sur la bouteille, 15 à 20 mn. Le séchoir doit être éloigné d’au moins 30 cm du flacon. Nous rejetons toute responsabilité concernant votre facture d’électricité.
  • Dans un récipient allant au micro-ondes, versez du riz cru. Chauffez-le au micro-ondes, pendant 2mn30 à mi-puissance. Plantez vos bouteilles, bouchon et bec verseur ôtés, droit dans le riz. Attendez que ça refroidisse.
    (Source : Raban)

Accélération par les vibrations

  • Scotcher le flacon aux roues du vélo. S’il se détache, pleurez.
  • Même principe sur les enjoliveurs de votre voiture.
  • Ajuster un flacon, bouchon fermé, au centre d’un ventilateur, puis mettre en marche.
    (Source : Jheff Alvarez)
  • Utiliser un petit appareil plongeur vendu sous les noms d’émulsionneur ou mousseur (pour lait, mayonnaise…). Verser le liquide dans un verre mesureur ou bol en verre. Émulsionner une quinzaine de secondes : le liquide devient trouble. Laisser reposer, répéter l’opération quand le liquide est clair, laisser reposer, émulsionner à nouveau, verser en bouteille. Patienter 3 à 4 jours. Gain supposé : trois semaines en 3/4 jours.
    (Source : Lordy)

Émulsionneur

Chaleur + Vibrations

  • Utiliser un nettoyeur à ultrasons. Ajouter de l’eau tiède dans le nettoyeur, ôter le bouchon des bouteilles. Gain supposé : 3 semaines en 24 heures de « nettoyage ».
    (Source : ChillerVapes, forum UK)
    N.B. : Les nettoyeurs bon marché ont un cycle allant de 3 à 6 minutes. Soit vous investissez dans un matériel haut de gamme, soit vous vous préparez à appuyer 240 à 480 fois sur le bouton…
  • Glisser le flacon dans son soutien-gorge. À la chaleur humaine s’ajoutent les vibrations du déplacement naturel. Une heure suffit, pour un gain supposé d’une semaine. Messieurs, rangez vos flacons dans un sac style « banane » et allez faire une heure de jogging. Avec le sac, tant qu’à faire.
    (Source : Trilly, forum US)

 

Les photos de cet article : © Archives Ph. Bataille / Sud Ouest ; © D.R. ; © Raban ; © D.R. 

Publicités

75 réflexions sur “Fiches Pratiques : Le Steeping

  1. Intéressant tout ça.
    Personnellement, je suis entrain de me bricoler un agitateur magnétique, pour tester un peu sur mes préparations diy.
    Ça me semble cohérent et ça ne devrait pas trop dégrader le liquide.

    Aimé par 1 personne

    • Un agitateur magnétique ? Très intéressant ! Je ne vois pas bien ce que ça peut donner concrètement, au-delà d’un balancement entre des pôles aimantés, mais ça me semble une piste à suivre, moins farfelue que certaines.
      J’espère que vous viendrez nous raconter vos succès ! Meilleurs voeux de réussite.
      Merci de votre lecture et à bien vite.

      J'aime

  2. C’est juste une petite barre aimantée plongée dans un flacon (un becher par exemple) qui tourne rapidement grâce à un moteur avec un aimant fixé dessus.
    C’est très efficace, quand le moteur ne grille pas 😄… J’en retrouve un et je m’y remets

    Aimé par 1 personne

  3. Perso j’utilise une ceinture vibro-massante pour Abo que je ceinture à une boite qui contient tout mes liquides soigneusement calé pour éviter que les flacons en verres ne se cassent.

    Ce qui fait faire 20 min de sport par séances, à ma vingtaine de flacons d’un coup!

    Bien entendu, ils sont troubles une fois fini 😉

    Aimé par 1 personne

  4. Le rustre que je suis ne t’avais même pas remercier pour ton travail, car c’est grâce à ces explications regroupée sur les méthodes de step existante que j’ai eu cette idée.

    Alors MERCI!

    Aimé par 1 personne

  5. Une methode que j’utilise sur mes DIY en 100% VG pour le sub ohm qui a mon humble avis fonctionne bien ( je le fais que sur des fruité )
    5 secondes au micro-onde puis 5 minutes au congélateur et c’est prêt a vaper

    J'aime

  6. Pingback: Qu’est ce que ça veut dire : steeper un liquide ? | VAPYOU

  7. Sincères salutations,
    Tout d’abord, merci à vous. C’est un réel plaisir de vous lire, vous cultivez avec une aisance certaine l’art de de permettre à vos lecteurs de voyager, tels des passagers privilégiés, à vos côtés.
    Après avoir apris ce qu’est le steeping grâce à votre article, je me permets de partager le procédé qui m’offre le meilleur résultat avec les liquides.
    Je secoue énergiquement les fioles de liquides concernées tout d’abord, pendant une petite minute. Ensuite, j’effectue deux sessions de dix-huit minutes dans un bac à ultrasons, avec un niveau d’eau tempérée affleurant la moitié de la hauteur des dits flacons. Secouez à nouveau entre chaque session, puis laissez reposer une heure.
    J’ai pu constater une maturation de mes liquides d’environ 2 semaines, en comparant avec une fiole identique déjà entamée de l’excellent Snake Oil. Il en va de même pour le Red Astaire, mais pas pour les goûts tabacs, je n’ai pas perçu d’amélioration significative sur la gamme Alien Vision (Bobbas Bounty, Gryphon et Gorilla). Au plaisir de très prochainement vous lire, en vous félicitant de nouveau pour la pléthore de liquides que vous m’avez permis de découvrir!

    Aimé par 1 personne

    • Cher Gaultier,

      Voilà qui est précis ! Merci beaucoup pour ces indications détaillées, qui seront très utiles aux lecteurs.

      Et un autre grand merci pour vos compliments et votre lecture fidèle. Je suis très touchée de savoir que je vous ai accompagné à la découverte de nouveaux plaisirs.

      À bientôt dans ces colonnes !

      J'aime

  8. Bonjour à tous,

    je exposer ma méthode, qui ressemble à #Gaultier.
    – Faire ses liquides ^^
    – Secouer environ un minute pour faire entrer de l’air dans le liquide.
    – Mettre de l’eau chaude du robinet dans un bac à ultrason jusqu’au niveau de début du bouchon.
    – Je pose directement les fioles (10ml) sans le panier. Pour des fioles de capacité plus grande je conseillerais de l’utiliser. Cela pour éviter d’user l’ultrason.
    – Je lance le cycle de 480s trois fois (ultrason standard 2,5L)
    – je laisse reposer une quinzaine de minute et met au frigo.
    – quand c’est froid, je recommence trois fois.
    Ce qui donne :
    Secouage -> Ultrason -> Frigo l Secouage -> Ultrason -> Frigo l Secouage -> Ultrason -> Frigo

    Quand je ne peux plus attendre, c’est à dire dans la journée, je goute.
    Si c’est bon, bingo ! Sinon je laisse reposer sur mon bureau. Le jour suivant je réitère le process.

    Pour moi, maximum trois jours avant d’être OK !
    Cela dépendra de votre dosage d’arômes et de la température ambiante.
    J’ai remarqué qu’un liquide trop oxydé perdait aussi des aromes… Il ne faut pas se prendre la tête.

    Bon courage à tous

    Aimé par 1 personne

    • Ah voilà, ça c’est précis !
      Merci beaucoup pour ce mode d’emploi inratable, Mickael. Il fera plaisir à beaucoup de lecteurs qui cherchent à bien utiliser leur bac à ultrasons. Super !

      De mon côté, je viens de tester le steeping dit « luggage steep » ou maturation par valise.
      250 ml de base, arômes, bouchon, sac étanche, sac isotherme par-dessus. Insert into ze valoche.
      Paris-Athènes en avion. Puis 1 nuit de bateau vers les îles. Température ambiante : 32° le jour, 20° dans le bateau la nuit (aglagla).
      Pour un mix qui requiert d’habitude 1 semaine de steeping bouchon fermé avec deux secouages vigoureux par jour, suffit amplement. Il était nickel à l’arrivée.
      J’hésite à breveter…

      J'aime

        • Vos contributions sont précieuses, commentez autant que vous voulez !

          Pour votre recette citron,
          – Avez-vous déjà acheté les arômes ? Si oui, de quelle marque ?
          – Possédez-vous des additifs, style éthyl maltol ?
          – Citron solo, ou mélange possible ?
          – PG/VG et taux de nicotine de votre base svp ?

          Je vous souhaite une belle semaine !

          J'aime

          • Merci CineMiam, merci à tous.

            Aromes J’ai un citron de chez Innawera. Je suis prêt à acheter ce qu’il faut.
            Additifs, il ne me reste que : Vanilline – A&L, Super sweet
            – Mélange possible, mon rêve serait de trouvé une recette d’une tarte au citron bien acide.
            – 50/50 6mg je peux passer en 60/40 – 70/30 pour un peux plus de « relevé ».

            J'aime

            • Elle est super, votre photo, Mickael ! 🙂

              Pour une tarte au citron acide, pour 10 ml en 50/50 à 6 mg :
              – 16 gouttes de Citron jaune Italie Solubarôme (ils sont imbattables sur les agrumes, mais je n’ai pas goûté leur Citron meringué)
              – 4 gouttes de Citron vert Solubarôme
              – 4 gouttes Graham’s Crackers Capella ou Solubarôme
              En faisant d’abord steeper 1 goutte d’éthyl maltol et 1 goutte de vanilline une semaine dans la base seule, avant d’ajouter les arômes.

              Dans du 60/40, augmentez le Graham’s Crackers et la vanilline, réduisez le citron vert.

              Et si vous êtes sage, vous trouverez à la rentrée une tarte au citron venue de l’espace chez Ambrosia. 🙂

              J'aime

  9. Salut à tous!
    Bon sujet que le steeping de DIY.
    Perso pour le moment je suis sur la méthode secouer et tiroir.
    Pour les liquides fruités en secouant matin et soir j’ai un rendu en 72h et 2 semaine pour le tabac 😉
    Une petite chose à noter cependant. Y a pas de durée de secouage manuel prédéfini puisqu’on à pas tous la même vigueur. En fait pour savoir si le secouage a été efficace, il faut simplement observer l’apparition de miriade de petites bulles coincées dans le liquide. si c’est le cas ne secouez plus. vous vous ferez une crampe pour rien 😉

    J'aime

      • Bonjour à tous,
        Après avoir fait mes classes en diy pendant quelques mois, j’ai beaucoup expérimenté divers procédés pour obtenir un résultat qui me satisfait.
        Pas de miracles, deux ou trois sessions de 18mn dans le bac à ultrasons, secouez entre chaque session comme si votre vie en dépendait et laissez le temps opérer à votre convenance. Rien de nouveau donc, si ce n’est cette dernière petite astuce que je partage bien volontier avec vous: mettez la fiole de diy deux à trois heures en plein soleil, de préférence dans une fiole transparente en plastique souple (le plastique crée une interaction avec le liquide alors que le verre non). Ceci est valable pour vos diy nicotinés, le soleil va oxyder la nicotine et le liquide va foncer prématurément et surtout être mature..
        Je me suis rendu compte de cela par accident, je vape beaucoup d’Umami (Revolute) en 6mg chaque jour, 7 à 12ml dans un de mes eXpromizer et donc me fait régulièrement des diy. J’ai oublié un diy fraîchement préparé dans mon sanctuaire de la vape, négligemment laissé en plein soleil quelques heures.. Je vous déconseillerai toutefois de laisser vos liquides plus longtemps bronzer à la plage!

        J'aime

      • Bon après: Secouage pour faire des bubulles 3 bains de 380 secondes 1h d’attente ouvert puis resecouage (fermé hein) puis re 3 bain de 380 seconde et laissé posé jusqu’à aujourd’hui.
        J’ai déja un résultat sympa. La recette c’est (pour 15ml) 25 gouttes Tabac Ryan USA + 10 gouttes de sugar cookies + 10 gouttes de Beurre de cacahuete
        Bah c’est déja une tuerie.
        Je me demande comment ça va évoluer

        J'aime

    • Bonjour ! Merci pour votre message.

      Très franchement, je vous encouragerais à prendre un flacon des deux.
      Le RY4 va davantage ressembler au tabac à pipe, miellé.
      Le Tribeca, sur une base de tabac, développe des notes de noisette pralinée et (discrètement) de confiture de framboise.
      Pour réussir vos premier pas dans la vape, je vous conseille super vivement d’avoir au moins deux liquides différents. Impossible de deviner lequel va davantage vous plaire. Et aussi, un point très important : nos papilles se lassent vite. Il est important d’alterner les liquides pour ne pas se lasser des liquides qu’on aime, sinon le risque est réel de retourner vers la cigarette.

      Si vous devez n’en garder qu’un… Un flacon de RY4 fait 10 ml et ne vous durera que quelques jours. Assez pour savoir si vous voulez en racheter ou passer à autre chose. Les flacons de Tribeca sont plus grands et plus chers ; si ça ne vous plaît pas, vous en jetterez davantage.

      Avez-vous la possibilité de goûter des liquides dans une boutique ? Je vous encourage très vivement à prendre ce temps, si possible. Nos goûts en vape sont très différents de nos goûts en cuisine, on ne sait jamais ce qui va nous plaire. Sans compter qu’aucun liquide tabac ne ressemble à la cigarette, ce sera de toute façon différent. Testez des fruités, des gourmands, pour pouvoir faire évoluer votre vape quand vous vous lasserez.

      N’hésitez pas à revenir ici poser toutes vos questions !
      Tous mes encouragements sincères pour vos débuts dans la vape.

      J'aime

  10. Ma méthode est plus barbare mais passe nikel, 15sec au micro-onde dans un mug d’eau puis secouer 1mn puis re 15sec au micro-onde et la je les met sur ma centrifugeuse une heure !

    J'aime

    • Merci pour cette technique ! Après visionnage de la vidéo, et comme on m’a appris qu’en sciences, chaque élément joue son rôle, j’ai juste une question : les animaux en peluche, c’est obligatoire pour la réussite de la manipulation ? 🙂
      Encore merci et belles fêtes.

      J'aime

      • Bah pour le coup oui un peu, le transfo que j’utilise envoie que 5v (au lieu de 12v) du coup pour que ça tourne pas trop mal je doit foutre le flacon en bas et le nounours accroché au mur permet de l’accrocher et laisse les à-coups se faire sans bruit (sur un truc en bois ca deviens vite soûlant d’entendre chlokchlok a chaque tour 😀 ) prochain diy que j’fait j’referai une vidéo de plein pied, la j’ai encore 300ml a vap 😀

        Aimé par 1 personne

  11. bonjour
    je viens de découvrir ce blog : très agréable.
    Sinon, vous fait une erreur (courante) en employant « décantation ».
    la décantation est le fait de séparer de façon mécanique (gravitation) un élément d’un autre.
    vous voulez ici plus surement parler d’oxygénation, d’aération ou d’oxydation.
    pour exemple : décanter et aérer un vin son deux processus différents.
    cordialement

    J'aime

  12. Moi je fais un cycle a 40 degrés dans machine à laver… Gain en maturités certain mais je n est pas de notion sur le temps gagner… 3 jours 1 semaine plus????

    J'aime

  13. Bonjour,
    Je viens de démarrer mes premières recettes diy, ayant déjà consulté votre site par hasard, je viens de retomber dessus, par hasard à nouveau, et j’ai trouvé le contenu très intéressant et apprécié votre neutralité ainsi que l’ouverture d’esprit des commentaires que j’ai trouvé très intéressant.
    Merci !
    Personnellement, j’aimerais créer la recette qu’une amie algérienne m’avait fait goutté, un grand classique, un thé vert menthe de chez elle, avec gingembre, clou de girofle et sucre roux qui est juste super bon.
    J’ai acheté les ingrédients sur le site vapote style, ayant fait au moins cher pour débuté (je sais pas quelle est la qualité de leurs produits!).
    Ce qui me gêne, c’est de savoir comment doser, car j’ai vu plein de tuto qui ne respecte pas les dosages indicatifs sur les flacons, du coup, je ne sais pas comment démarrer sans faire de gros gaspillage.
    Si on a 10% pour un liquide en dosage recommandé, comment l’interpréter ?
    Faut-il réellement mettre 10% ? Ou peut-on faire moins ? Comment trouver des repères ?
    Cordialement.

    J'aime

    • Bonjour Richard,

      Je vais essayer de vous proposer quelques pistes.

      D’abord, je ne sais pas si ce que vous avez acheté, c’est un concentré, c’est-à-dire un mélange tout fait, ou des arômes individuels :arôme thé vert, arôme menthe, etc.

      Option Concentré : Vous devez effectivement avoir un dosage conseillé.
      Ce n’est qu’une indication. Vous pouvez faire moins, ou plus. Commencez par respecter le dosage sur une petite dose, par ex. dans 10 ml de base, 1 ml de concentré.

      Option Arômes : c’est beaucoup plus compliqué.
      Je vous conseillerais de faire plusieurs essais simultanés, sur plusieurs flacons de 5 ml.
      Et surtout, limitez-vous pour commencer à 3 arômes maxi.
      Pensez que vous voulez un arôme dominant et des notes mineures. Mais que les arômes de ces notes mineures, telles que girofle ou gingembre, sont considérablement puissants et qu’il faut donc les sous-doser assez radicalement.

      Il n’y a pas de vérité absolue. Ce qui vous semblera sous-dosé semblera correct ou fort à d’autres. Vous devez tâtonner, alors autant le faire sur de toutes petites quantités.
      Dans tous les cas, prenez des notes. Quelle proportion d’arômes ou de concentré, quel taux de nicotine pour la base, combien de temps de steeping. Ces notes seront essentielles pour rectifier le tir.

      Non seulement certains arômes sont plus puissants que d’autres, mais le même arôme, thé vert par exemple, sera très différent d’une marque à l’autre. Vous comprenez donc pourquoi il est quasiment impossible de vous indiquer une marche à suivre rigoureuse. Il vous faudra construire vos propres repères.

      Revenez nous dire si c’est bon ! Et poser vos questions, bien sûr.

      Joyeuse vape, et merci pour vos très gentilles remarques sur le site !

      J'aime

  14. Bonjour,

    Déjà, merci pour votre réponse et ces conseils. Ne voulant faire que du diy, pour des questions de budget, j’ai attaqué, car mes dernières fioles achetées ce terminent…

    J’ai effectivement acheté des arômes, plus un concentré (framboise) dont j’ai effectivement le dosage (4% maxi pour 10ml).

    Là ou j’ai du mal, c’est lorsque c’est écrit, >=10% pour 10ml, est ce que cela signifie que si je mets moins, on le sentira pas ?

    Et si j’utilise plusieurs arômes, ces 10% doivent-ils rester 10% minimum ?

    Bref, j’ai 3 ou 4 recettes que j’ai commencé, dont deux en steppe, je verrais vite ce que ça donne.

    Quel durée de steppe conseillez-vous pour une recette à base d’arôme de thé vert, menthe fraiche, sucre roux et un peu d’additif gingembre et clou de girofle ?

    Merci pour vos conseils !
    Cordialement.

    Aimé par 1 personne

    • Les 10 % : c’est une moyenne. Si vous en mettez moins, on le sentira quand même, mais un peu moins. Si vous en mettez plus, on le sentira davantage, jusqu’au point où c’est invapable.

      Quand vous utilisez plusieurs arômes, les 10% volent en éclats. C’est 10% pour du mono-arôme.

      Avec plusieurs arômes en même temps, vous entrez dans le domaine de la chimie et c’est vraiment compliqué de vous répondre avec précision. Mais en tout cas, oubliez cette histoire de 10%. Selon vos goûts, la qualité de vos arômes, le goût de la base et le taux de nicotine, le total des arômes peut monter jusqu’à 20% facile. J’ai des jus sur mon étagère dosés à 22, voire 24%.

      Durée de steep : je vous conseillerais deux bonnes semaines, sans ouvrir et à l’abri de la lumière. Vous utilisez deux additifs qui sont de véritables explosifs. Donnez-leur le temps de libérer toute leur puissance avant de lancer de nouvelles fournées. Je vous conseille aussi de faire une fournée sans gingembre et une fournée sans girofle, pour que vous puissiez comprendre comment chacun de ces additifs se développe dans votre mélange.

      Je sais que c’est bizarre comme réponse. Mais… le DIY, ce n’est pas de la cuisine. En cuisine, si vous ajoutez un clou de girofle à votre thé à la menthe, vous aurez le goût du thé à la menthe + 1 clou de girofle. En chimie, le clou de girofle peut faire une réaction inattendue au thé, à la menthe, au sucre roux ou (quasi à coup sûr) au gingembre, et à l’arrivée vous avez 1 thé à la menthe + 3 600 clous de girofle. Ou zéro.

      Je ne saurais donc trop vous encourager à réaliser d’abord des mono-arômes qui vous plaisent. Un bon thé, un bon sucre roux… en 10 ml. Ce sera ensuite beaucoup plus facile de faire vos assemblages à partir de jus déjà réalisés que d’arômes au goutte-à-goutte.

      Vous nous raconterez ?
      Bon courage !

      J'aime

  15. Ok, merci pour cette réponse !

    Expliqué ainsi, ça me parle déjà plus…

    J’utilise E-Liquid Calculator V5.21 pour faire mes recettes, ce qui me permet d’estimer le coût, les quantités, les ml, gouttes ou % et y intégrer mes arômes etc, il est vraiment pas mal je trouve, de plus, je peux sauvegarder… Donc modifier facilement par la suite.

    Pour ce qui est du steep, pour le moment j’ai tout mis dans une armoire métallique, je secoue environs une minute très énergiquement 3 fois par jours. Mais 3 semaines, c’est long ! je vais fumer quoi en attendant !!!! Là il me reste un peu de Cloud Niners Mango, mais je vais plus tenir bien longtemps !

    Je plaisante, merci pour ces infos très utiles, je repasserais dans un petit moment !

    PS: Je sais pas si c’est normal, mais même en cochant la case « avertissez-moi par email des nouveaux commentaires », je n’ai jamais d’alerte dans ma boite mail… Obligé de venir jeter un oeil de temps en temps, rien de dramatique.

    J'aime

  16. Hello Richard,

    Alors d’abord non, ce n’est pas normal que vous ne receviez pas d’alerte mail. Mais là, j’avoue ne pas savoir ce qui se passe, c’est du côté de WordPress que ça débloqiue. Toutes mes excuses.

    Par rapport à vos dernières remarques :

    D’abord, n’hésitez pas à goûter à vos préparations en cours de steeping. Avez-vous un dripper ? C’est pratique pour tester de petites quantités de liquide.

    Normalement, une recette gourmande comme la vôtre peut demander 1 mois de steep. Mais au bout de 2 semaines, en particulier dans la mesure où vous secouez avec acharnement ;-), vous saurez déjà si c’est vapable ou pas.

    Plus vous multipliez les arômes, plus ça va mettre longtemps à prendre sa configuration finale.
    C’est aussi pour ça que je vous recommande de lancer à côté des mono-arôlmes pour ensuite réaliser un mélange simple, genre « thé vert menthe », qui sera vapable en quelques jours à peine, et sur lequel il ne peut pas vous arriver de grosses catastrophes. En plus, comme ça, vous apprenez à connaître vos arômes individuellement. C’est plus facile pour rectifer les recettes ensuite.

    Bon, je suis super curieuse de savoir comment ça va tourner, ces premiers essais. Mais quoi qu’il en soit, surtout, ne vous découragez pas. L’intégralité de mes premières créations, soit 70 ml quand même, a fini dans l’évier. Je voulais trop en faire, trop vite, sans comprendre. Je fais beaucoup de cuisine, je pensais que ça serait simple… Tenez bon et surtout posez toutes vos questions.

    À bien vite !

    J'aime

  17. Juste une chose, merci pour votre disponibilité et vos conseils, je vais voir, tester et goutter tout ça, pour le dripper, je suis en train d’y réfléchir, j’envisage d’acheter un clone, pas cher, juste pour gouter, si vous en avez un à me conseiller, pour le moment j’ai repérer un velocity pour 7.85$ qui a de bonne critique…

    Je suis preneur de tous conseils !

    Bonne journée à tous.

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Richard, quitte à prendre un clone, autant prendre un clone de dripper orienté saveurs pour goûter vos préparations.
      Le Velocity rda n’est pas mauvais, mais sera plus à l’aise avec des montages nerveux, nécessitant de la puissance.
      Je me tournerai plus vers un Hadaly ou un Narda par exemple, qui se monteront en single coil (comprendre une résistance) et restituent fidèlement les saveurs de vos diy.
      Cordialement, Gaultier.

      Aimé par 1 personne

      • Grand merci, Gaultier, pour ces excellents conseils.

        Je vais aussi m’orienter vers un Hadaly. On m’a récemment volé mon Magma que j’adorais. Je l’ai remplacé par un clone du Mirage V2 pour tester, mais avec mes pattes palmées, je n’arrive pas à dévisser la bague autour du plateau… Facepalm, je sais, et bien fait pour moi d’avoir acheté un clone, je sais aussi.

        J’hésite entre le Hadaly et le Serpent RTDA. Je ne quitte plus le Serpent Mini en ato, mais les retours sur le dripper sont contrastés. Avez-vous une opinion ?

        J'aime

        • Ça faisait longtemps 😀
          Vous allez bien?
          Incontestablement, le dripper Hadaly est un bon cran au dessus du Serpent rdta! Possédant bon nombre de drippers, je vous confirme la bonne qualité de ce produit. Facile à monter, efficace et totalement dédié aux saveurs, son système d’airflow novateur lui confère bien des avantages. De plus, il est fourni avec un pin bf d’office!

          Aimé par 1 personne

          • C’est l’argument « facile à monter », combiné à la qualité des saveurs, qui me tente beaucoup. Et maintenant que j’ai la réponse pour le Serpent, je n’hésite plus. Merci !
            Pas encore passée au bf. J’ai trouvé ma petite vape pépère et je m’y tiens pour l’instant. Le bf c’est vraiment chouette mais je manque de temps pour partir à la chasse à la bonne config, puis apprendre à m’en servir.

            Et sinon, ça va très bien, merci ! Et vous ?
            En pleine écriture du prochain roman. Donc, le site prend encore plus de retard…
            Je vous souhaite un bel été !

            J'aime

    • Tout va bien merci! Un deuxième enfant est arrivé parmi nous depuis une petite année et me conforte encore plus dans le choix de vaper que j’ai fait il y a bientôt trois ans.
      D’ailleurs je me suis même reconverti dans le milieu, pour mon plus grand plaisir!
      Je ne saurai que trop vous conseiller de commander votre Hadaly chez 3fvape, leurs clones étant de bonne qualité! 😉

      J'aime

      • Félicitations, heureux papa !
        Et bravo pour votre reconversion dans la vape.
        Je me permets une petite question, n’y voyez pas malice : à votre boulot, êtes-vous abonné à E-cig Magazine ?
        Je prends bonne note, pour 3fvape. C’est vrai que par défaut je vais chez Fasttech, mais là, c’est pile le tuyau utile pour ne pas perdre son temps entre les clones.
        Merci beaucoup !

        J'aime

  18. Le hadaly à l’air pas mal, la seule chose qui me dérange, c’est les fuites que certains constatent par les air-holes.
    Sinon que pensez-vous du derringer ?

    J'aime

    • Je sais que la question est surtout pour Gaultier. Mais mon très humble avis : c’est normal qu’un dripper fuie par les airholes. Il n’y a pas de principe d’étanchéité sur un dripper puisque par définition, la chambre d’atomisation est accessible en permanence. .

      Et dans mon souvenir, le Derringer est un drippeur vapeur. En tout cas, comme dripper saveur, il ne m’a pas marquée du tout, dans le temps. Mais il y a peut-être de nouveaux modèles.

      J'aime

  19. J’ai finalement commandé le hadaly.

    Je viens de goutter mon premier diy, d’après une recette toute faite, c’est assez impressionnant, sur la recette c’était noté 2j. de steep, ce que j’ai fait, et c’était franchement pas terrible (framboise, citron, mandarine), c’était pour tester, le citron extrêmement présent, bof. Mais après que l’atomiseur est un peu chauffé, c’est tout de suite devenu plus rond en bouche, framboise plus présente… Du coup j’ai mis la fiole dans de l’eau tiède et c’est mieux, même si c’est pas un recette que je vais garder.

    Ce week-end, je vais me faire des mono arôme pour goutter en attendant le dripper…

    Faut que je sache si l’arôme sucre roux peu remplacer l’additif.

    Y-a t’il des marques d’arôme à éviter ? Qui sont meilleurs que les autres ? Inévitable ?

    J’aurais besoin de repère dans cette jungle… Car goutter chaque marque, y en a pour la vie des rats !

    J'aime

      • Bravo pour le Hadaly !

        À propos de votre framboise-citron-mandarine : pour les fruités, en règle générale, comptez 1 semaine de steep. Plus jeune, c’est vapable, mais pas stable.

        L’arôme sucre roux peut tout à fait remplacer l’additif. L’additif, c’est de la sucralose. L’arôme, je ne sais pas comment le vôtre a été obtenu, mais il doit apporter un marqueur sucré. J’ai un arôme sirop d’érable qui remplace super bien l’additif. Mais pas aux mêmes dosages. L’additif est très concentré : moi perso, sur mes fruités, je mets en général 2 gouttes pour 30 ml de mix. L’arôme doit être plus copieusement dosé si on veut qu’il sucre. Au risque, bien sûr, qu’il prenne trop de place.

        Je n’ai pas d’avis sur vapote-style, jamais acheté chez eux.
        Mes fournisseurs, pour ce que ça vaut : Capela et Flavour Art pour les gourmands (et certains fruités), et Solubarôme pour les fruités et les végétaux. Et Revolute, quelques coups de coeur chez eux.
        Sur les gourmands, les deux que j’ai cités font à peu près l’unanimité. Les fruités divisent : moi, j’aime les fruités naturels, au goût de fruit plutôt que de bonbon ; ce n’est pas le cas de tout le monde.
        J’oubliais : Corsicavap est une maison très créative, avec de belles réussites et beaucoup d’arômes uniques, mais là aussi un catalogue hyper étendu où on se perd.

        Et oui, il y en a pour quelques réincarnations… Ou alors, je peux vous recommander de consulter les rubriques « arômes » des forums. La mise en commun des infos m’a permis de gagner beaucoup de temps sur ces catalogues, de savoir par exemple que la fraise de Solubarôme ne valait pas la peine (mais leur verveine, leur thé noir à la pêche et leur ananas m’enchantent), ou que telle vanille Capella était plus « gâteau » que telle autre. Faites signe si vous avez besoin des adresses des forums.

        Tant pis si je me fâche avec les amis polonais, mais à titre personnel, je ne suis pas séduite par les arômes Inawera. J’en ai vapé pas mal à mes débuts, comme plein de gens, et la comparaison avec les autres est difficile.

        Si je peux me permettre un dernier conseil : n’achetez pas des tonnes d’arômes d’un coup. Il me reste encore des arômes que j’ai achetés y a 3 ans, dans mon enthousiasme. Testez plusieurs fournisseurs, trois flacons à la fois. Pensez vos créations saison par saison : pas la peine d’acheter de la châtaigne en juillet ni de la pêche en décembre. Petit à petit, vous vous constituerez une cave de valeurs sûres.

        J'aime

        • Merci pour tout ces conseils. J’ai déjà essayé de vous répondre mais impossible de faire apparaitre le message dans le fils, et quand je réessaye, ça me dit que je fais un doublon…

          Pour les url de forums, ça m’intéresse !

          Si vous aviez des références pour des arômes de très bonne qualité de fruit antillais comme la coco, vanille !!, mangue !!, ananas, banane, fruit de la passion, goyave.

          J’aimerais également des conseils pour essayer l’intégration d’arôme gourmand, étant attiré par ça, je n’arrive pas du tout à faire un choix, y a-t’il des must have ?

          N’ayant plus de e-liquide diy, si je veux une recette pour tout de suite, genre un fruit et un peu de sucre, c’est envisageable ou faut-il vraiment qu’un seul fruit ?

          Enfin, vu que vous utilisé le même atomiseur que moi, serpent mini, quel type de montage utilisez-vous ?

          Cordialement.

          Aimé par 1 personne

          • Bonjour Richard,

            Je suis désolée pour les soucis que vous rencontrez avec le site. J’avoue ne pas avoir de solution, vous êtes le premier à me remonter ce problème… Peut-être possédez-vous un bloqueur de pubs, style AdBlock Plus, un peu trop énergique ?

            Sur le Serpent Mini, je suis, bien sûr, en single coil. J’ai acheté sur Fasttech des coils tout faits (je ne suis vraiment pas manuelle). C’est du Kanthal A1, Twisted, en 0,5 Ohm, de chez Iwodevape. J’ai aussi des Clapton en Ni80 de la même valeur qui m’attendent. Coton Puff, à moins d’avoir autre chose sous la main.
            J’utilise le réducteur de juice flow.
            0,5 Ohm, c’est ma vape, mais vous n’êtes vraiment pas obligé de faire pareil. J’ai mis pas mal de temps avant de trouver une valeur qui me convenait.

            URLs de forums :
            Le « grand » forum : http://www.forum-ecigarette.com/
            Dit « grand » à cause de son nombre de visiteurs. Utilisateurs pas toujours très bienveillants, mais une énorme masse d’infos sur les arômes et le DIY.
            Le « petit » forum : https://www.ecigarette-public.com/
            Moins d’utilisateurs, donc infos parfois moins complètes, mais souvent plus convivial.
            Le forum Arômes & Liquides : http://forum.aromes-et-liquides.fr/forum/
            Le forum de la boutique du même nom. Spécialisé, comme son nom l’indique, en DYI. Souvent très bien.

            Références d’arômes :
            Je suis très contente de mes Ananas, Banane et Goyave de chez Solubarôme. https://www.solubarome.fr/boutique/103-e-liquide . Attention, restez bien dans cette rubrique, ne cliquez pas sur « arôme alimentaire », ces références-là ne sont pas formulées pour la vape.
            Pas encore cherché de Mangue, mais j’essaierais chez eux et chez Capela, la vérité est peut-être dans le mélange des deux. https://www.lepetitvapoteur.com/fr/marque-arome-les-super-concentres/

            Pour la Vanille, c’est pareil. « Votre » vanille est quelque part dans un mélange entre plusieurs origines.
            Les vapoteurs autour de moi s’orientent souvent vers des arômes dits « Custard » : crème anglaise. Car la vanille brute est un peu légère et a souvent des notes chimiques, la crème arrondit et alourdit l’arôme sans le trahir.

            Coco : je cherche encore. Passion : pas cherché, mais j’irais chez Solubarôme. Désolée, je fais de la pub, mais en fruités naturels, je les trouve bien. (Déçue par leurs noix de coco, par contre).

            Mono-arôme vapable tout de suite ? Un fruit, un peu de sucre, c’est parfait. Ça ne sera pas stable, c’est-à-dire que le goût va évoluer dans le temps, des notes vont se révéler ou s’assourdir. Mais ça se vape, sans problème, en quelques heures. Vu qu’il y a urgence si vous n’avez plus rien à vaper, vous pouvez tenter l’une des astuces de l’article d’origine. Par ex., laissez le flacon, débouché, 15 à 20 mn dans un bol avec un peu d’eau chaude (mais pas bouillante). Ça va accélérer l’homogénéisation. Et tuer une partie des arômes, mais vous vous en tapez, il vos faut du juice.
            Ce qui risque de se produire, c’est que votre mélange ne soit pas très sucré, si vous utilisez l’arôme Sucre roux à la place de l’additif. L’arôme sucré met du temps à se développer.

            Les arômes gourmands. Alala, grosse question.
            Le must have absolu, je pense, c’est la Custard, crème anglaise.
            Les vapoteurs endurcis en raffolent. Je dois dire que je l’utilise surtout en mélange, pour arrondir mes fruités.

            Une autre bonne base, c’est l’arôme Grahams’ Crackers. Un biscuit neutre. Il donne un côté gourmand à tous vos juices. Pas passionnant en soi, mais extrêmement pratique en mélange.

            Pour ces deux arômes, investissez dans la qualité, Capela ou Flavour Art. Vous en aurez besoin tout le temps et ils seront déterminants pour la qualité de votre mélange.

            Ensuite, raisonnez en termes de saisons.
            Vous lancez demain un batch (une fournée) d’arômes gourmands. Il sera donc prêt à vaper fin août.
            De quels gourmands aurez-vous envie fin août ?
            Moi, en fin d’été, j’aime les gourmands fruités. Un crumble aux pêches, un clafoutis aux cerises, une crêpe au citron, une pomme-cannelle.
            À partir de là, je regarde ce que j’ai comme arômes dans mon placard.
            J’ai de la pêche, du citron et de la cannelle.
            Pour faire mon crumble pêche, je vais ajouter de l’arôme Graham’s Crackers. Et un peu d’arôme Crème brûlée, pour faire d’une pierre deux coups : le côté brûlé-caramélisé, et l’onctueux de la crème vanille qui apporte beaucoup de rondeur.
            Crêpe citron : arôme Pâte à crèpe, arôme Miel d’acacia (j’en mets partout aussi, de celui-là, j’adore le miel), un peu de sucre.
            Pour la pomme-cannelle et le clafoutis cerise : je sais qu’aucune pomme et aucune cerise ne trouvent grâce à mes yeux. Je me réfugie donc chez des juices tout faits par des pros. Il faut connaître ses limites.

            Désolée pour la très longue tartine…Venez nous raconter si votre juice-express vous donne satisfaction.
            À bien vite !

            J'aime

  20. Y a pas de très longue tartine, je suis preneur de tous conseils… Merci de me donner de votre temps !

    Hier soir, j’ai préparé 4x10ml, barbe à papa, goyave, noix de coco, mandarine, tous de la gamme Vapote Style, en dosage minimum recommandé soit 10% en 40/60 PG/VG & 3mg de nico.

    Je les ai tous goutté environs 3h après, le résultat était moyen, gout présent mais faible.

    Ce matin, j’ai regoutté goyave et noix de coco, au environ de 8h30, ça commencait à être prometteur, les gouts étaient bien présent, mais c’est pas l’explosion en bouche, on va dire qu’en expulsant la fumée par le nez, j’avais plus l’odeur que le gout meme s’il était présent.

    La barbe à papa en revanche, c’est médiocre, pratiquement aucune odeur et gout.

    J’ai lu sur le forum ecigarette que certain déconseillait le brassage énergique, qu’il fallait éviter de faire entrer l’air du flacon dans le liquide.

    Perso, j’ai fait un brassage énergique flacon fermé après réalisation, puis juste fait tourné sur eux-mêmes les flacons de manière lente avant chaque « dégustation ». Je me trompe peut-être, mais j’ai eu l’impression que ça déstabilisait moins les mélanges…

    Du coup, je vais laisser tout ça reposer tranquillement, et aller m’acheter un flacon en attendant demain ou je pourrais ouvrir mon premier mélange concentré cadeau de ma commande (antidote de virus vape d’un superbe bleu) qui nécessitait 7 jours de steep…

    Pour le serpent mini, je vois pas de quoi vous parlez concernant le réducteur de juice, perso j’utilise des coils fait maison en ss316l 24ga au alentour 0.4 ohms en ce moment (difficile de faire plus haut avec le mini et du 0.5), sinon ça m’arrive de faire du 0.2ohms, tout dépend de l’humeur, parfois c’est du twisted, mais l’effet starter un peu trop présent avec ce diamètre de fils.

    Pour Solubarome, je crois pas dire de bêtise en disant qu’ils sont en vacance en ce moment… Donc ça attendra.

    Voilà tout ce que je peux vous dire pour le moment.

    Bon Samedi à tous !

    J'aime

    • Bonjour Richard !

      Désolée, je vous réponds tardivement, je suis en vacances.

      Je me disais aussi que 10%, c’était vraiment très léger. Mais d’une marque à l’autre, tout peut changer, donc j’ai préféré ne rien dire. Si vous n’avez pas la présence nécessaire en bouche, augmentez le dosage. Vous pouvez ajouter des gouttes d’arômes directement dans vos flacons de préparation (et laisser re-steeper, idéalement). Pas besoin de refaire de nouvelles fournées.

      La barbe à papa, c’est très subtil. Utilisez-la en additif sur des fruités.

      À propos du steep : de mon côté, je suis hostile à tout ce qui n’est pas « enfermez le flacon dans le noir et oubliez-le ». Mais de nombreux internautes ont eu de super résultats, il suffit de lire les commentaires de cet article. Et de toute façon, je suis encore plus hostile à la panne de e-liquide, qui entraîne le retour à la clope. Donc en gros, la méthode qui vous va, c’est la bonne.

      Sur le Serpent Mini : le réducteur de juice flow est une petite pièce, pas d’origine, qui vient d’un autre atomiseur. J’avais vu ça sur un forum, et le vapoteur qui m’a vendu mon Serpent me l’a offert. Le réducteur de juice flow, un tout petit tube métallique, limite le passage du liquide et concentre les arômes.

      À toutes fins utiles, Solubarôme est ouvert jusqu’au 2 août…

      Et je suis désolée mais je dois absolument réagir à votre concentré « d’un superbe bleu ».
      S’il est bleu, c’est qu’il y a des colorants dedans. On n’a pas encore prouvé le caractère innofensif des colorants dans la vape. Autrement dit, c’est potentiellement nocif. Je vous déconseille tout liquide ou concentré d’une couleur autre que la gamme des ambrés naturels.

      Finalement, vous avez acheté quoi, comme flacon ?
      À bien vite !

      J'aime

  21. J’ai acheté un granny’s pie peach cobbler, (gourmant), que je trouve franchement bon, avec la nico (3mg), je me retrouve en 17/83 pg/vg. Au début, j’avais un coil d’environs 0.4ohms mais de 2.5 de diamètre en 24ga 316l, et le goût était pas terrible, là j’ai refait un coil en 3.5, 6 tour avec du 24ga à 0.35ohms, le goût n’a plus rien à voir.

    Peut-être aussi à cause de ça que j’avais pas trop de goût sur mes diy… Je vais retester.

    Pour la couleur, je me doutais bien que c’était du colorant, mais bon, c’est une fois… Je suis pas partisan du chimique, même si on a pas toujours le choix.

    Mon vendeur me dit qu’il a accès au fiche des douanes, qui lui permet de voir la réelle composition des produits que l’on achète, qui ne figure pas sur les étiquettes… Et ça craint un peu !

    Pour le réducteur de juice du serpent mini, je vais me renseigner. Si vous avez un lien, ça m’intéresserait.

    Solubarôme, quand j’ai passé ma commande, je voulais en prendre sur leur site, mais ça m’avait affiché, en vacance… J’ai lu également que la qualité de leur produit n’était pas constante et que beaucoup se plaignait de ça…

    Profitez bien de vos vacances !

    J'aime

    • Mon Serpent Mini est un 22, comme le vôtre. J’ai cherché mais je suis désolée : impossible de remettre la main sur le lien au sujet du réducteur. Vous devriez poser la question sur un forum. Je vous aurais bien fait une photo mais il faudrait que je vire mon montage, vu que le bidule est sous le coil. Si je vous dis que j’ai une flemme estivale, vous me pardonnez ?

      C’est sûr qu’avec un diamètre de 3,5, vous avez davantage de goût ! 🙂 La consommation de liquide doit être au rendez-vous aussi, non ?

      La composition des liquides : on la trouve souvent en ligne. Ça craint parfois : voyez l’article sur l’Affaire Five Pawns dans ces pages. Dans le doute, la France dispose maintenant d’une norme Afnor qui certifie la qualité sanitaire.

      Un mot sur votre remarque, super intéressante, sur la constance dans les arômes.
      Prenez deux familles d’arômes : les naturels et les artificiels.
      Les artificiels, c’est de la chimie pure, de l’assemblage de molécules à partir de rien. On peut reproduire la recette à l’infini. Donc, qualité constante.
      Pour fabriquer des naturels, comme Solubarôme et d’autres, on part du fruit, de la plante, de la fleur… Et là, c’est forcément le drame. Une mangue Alfonso en novembre n’aura pas le même goût qu’une mangue Julia en mars.

      Conclusion : quand on veut de la constance, on prend des arômes artificiels.
      Quand on est comme moi fou des arômes naturels, on se complique horriblement la vie. Pour tout un tas de raisons, dont la constance. Mais si on aime les vrais fruits et les végétaux, y a pas photo.

      Merci pour vos voeux, un très bel été à vous !

      J'aime

  22. Concernant votre serpent mini, vous avez la version 25 ? Avec la bague cannelée qui maintient le coton ?
    Moi j’ai la version 22 qui ne dispose pas de cette bague. Sinon, si je me trompe, une photo ?

    J'aime

  23. Salut à tous,
    Je reviens vers vous pour, en guise de remerciement pour tous les conseils que vous m’avez fourni, vous faire partager ma première recette dont je suis assez fier et dont j’espère vous me donnerez des nouvelles…

    Donc si vous aimez le thé à la menthe, façon kabil de ce que l’on m’a dit, voici ce qu’il vous faut :

    Quantité Total de E-Liquide à créer: 20 ml
    Taux final de Nicotine du E-Liquide :3 mg/ml
    30% Propylène Glycol / 70% Glycérine Végétale
    Detail:
    Pourcentage PG: 30 %
    Pourcentage VG: 70 %
    Pourcentage Autre: 0 %
    Prix de revient: 1,69 €
    ================ Recette ================

    Base Nicotinée: 3 ml
    Propylène Glycol (Sans Nicotine): 2,32 ml
    Glycérine Végétale (Sans Nicotine): 11 ml

    Arôme Green Tea Flavor – PERFUMER S APPRENTICE :6 % ou 1,2 ml ou 55 Goutte
    Arôme Menthe Verte – VAPOTE STYLE :5 % ou 1 ml ou 45 Goutte
    Arôme Brown Sugar Flavor – PERFUMER S APPRENTICE :5 % ou 1 ml ou 45 Goutte
    Additif Gingembre – VAPOTE STYLE: 0,55 % ou 0,11 ml ou 5 Goutte
    Additif Clou De Girofle – VAPOTE STYLE: 0,44 % ou 0,088 ml ou 4 Goutte
    Additif Sweetener – EXTRADIY: 0,88 % ou 0,176 ml ou 8 Goutte
    Additif Koolada – EXTRADIY: 0,55 % ou 0,11 ml ou 5 Goutte

    Laisser reposer 15 Jours

    ================ Commentaire ================
    + 2 gouttes de vinaigre
    Ajouter le Koolada après le steep.

    Pour le steep, c’est à titre indicatif, car au départ, je l’ai faite le 19/07, mais c’était pas ça, donc je l’ai modifié le 27/07 et aujourd’hui, j’en suis très satisfait. (Testé sans avoir mis de koolada…, pas encore du moins)

    Voilà, si vos vacances ne sont pas terminées, profitez bien ! @+

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup pour cette chouette recette, Richard !
      Appétissant, je dois dire. (Même si menthe + koolada = je ne pourrai pas goûter, je suis intolérante à tout ce qui est frais.)
      Merci pour mes lecteurs de vous être donné le mal de tout convertir en ml et en %. C’est fastidieux mais formidable pour que d’autres puissent se lancer.
      Je suis surtout, sincèrement, ravie d’apprendre que vous ayez abouti une recette qui vous plaise ! Ça me fait énormément plaisir.
      Bon courage pour vos nouvelles aventures dans la chimie amusante !

      J'aime

  24. C’est avec plaisir que je partage ça.

    Pour être franc, le Koolada, je l’ai pas encore utilisé… Je l’ai mis dans la recette car je pense que pour aller avec la menthe, ça peut être pas mal, mais cette recette fonctionne très bien sans.

    Je retrouve tous les goûts du thé à la menthe qu’une amie kabyle me faisait. On sens bien les différentes notes, c’est bien rond en bouche juste comme il faut, franchement, je m’étais fait 20ml pour tester, c’est partie comme un feu de paille, du coup, hier soir, j’ai refais 100ml…

    Demain je reçois mes arômes gourmands & fruité, on va bien voir ce que ça va donner, j’ai pris un peu de tout…

    Pour la conversion, suffit d’utiliser le logiciel e-liquide calculator, très simple d’utilisation, une fois les arômes enregistrés, il fait tout le boulot, pas besoin de plus, et si on veut imprimer la recette, ça sort tout le détail, ce qui est pratique au moment de la réalisation.

    Pour ceux qui testeront ma recette, je suis preneur de vos impressions, la critique, surtout négative, est constructive…

    Bonne vape à tous !

    Aimé par 1 personne

    • Mais c’est que vous me mettez l’eau à la bouche, avec votre thé à la mode kabyle ! Je regrette de ne pas pouvoir goûter votre recette. En représailles, je vais essayer de le préparer, ce thé, en version boisson : ça ne peut être que délicieux.

      Et oui, certes, il est super ce logiciel. Mais vous avez fait le boulot et vous l’avez partagé. La vape, quand c’est comme ça, j’adore.

      Suis curieuse de vos réalisations avec les nouveaux arômes. Tenez-nous au courant ! Joyeuse vape.

      J'aime

  25. N’ayant jamais fait attention à votre travail sur l’analyse de certains produits, notamment certains liquide à base de thé, je dois dire que ce que vous faite est fort intéressant et j’aurais bien quelques produits à vous faire décrypter… Mais bon, concernant mon thé, étant moi-même un amateur un peu averti, ne buvant pas de café, je dirais que le thé de Perfumer’s Apprentice est peut-être un peu trop infusé au goût, on sent bien la théine, donc libre à vous de remplacer par un autre qui pourrait être plus doux.

    Autrement, en boisson, perso, je le trouve terrible, un bon thé vert, quelques sommités de menthe verte bien fraiche, un clou de girofle et environs une cuillère à café de gingembre en poudre, ou du frais mais l’infusion risque d’être plus longue et quand même assez sucré, pour révéler les goûts, sucre roux oblige… Après un bon repas, c’est vraiment agréable, surtout lorsqu’il fait chaud !

    Bonne dégustation !

    J'aime

À vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s